Où le sang nous appelle

Par défaut

1540-1 Livre à deux voix très intéressant paru en 2013. Lui, c’est Daniel Schneidermann,  journaliste français, né à Paris le 5 avril 1958. Il se consacre en particulier à l’analyse des images télévisuelles, en écrivant des chroniques hebdomadaires, d’abord dans Le Monde puis dans Libération. De 1995 à 2007, il a dirigé et présenté l’émission de télévision Arrêt sur images sur France 5. Après 2007, à la suite de la suppression du programme sur décision de la chaîne, l’émission est transposée sur internet sous le nom @rrêt sur images. Elle, c’est Chloé Delaume, de son vrai nom Nathalie Dalain, née à Versailles le 10 mars 1973, c’est une écrivaine française. Elle est également éditrice et, de manière plus anecdotique, performeuse, musicienne et chanteuse. Son œuvre littéraire, pour l’essentiel autobiographique, est centrée sur la pratique de la littérature expérimentale et la problématique de l’autofiction.

Ce roman est leur projet de vie commun, ainsi qu’un pacte d’écriture et sentimental, un peu comme si on faisait un enfant. Le point central de ce livre est leur été 2012 qu’ils passeront au Liban, à Kobayat, tout près de la frontière syrienne où elle a passé son enfance , où son père , libanais a rencontré sa mère, française. Daniel Schneidermann accompagne Chloé Delaume dans ce village maronite, au creux des montagnes, où est né et enterré son père, où survivent ses oncles, ses tantes, le clan Abdalallah. Ils seront tous là sauf l’oncle Georges.Georges Ibrahim Abdallah, chef présumé des Fractions Armées Révolutionnaires Libanaises, condamné à perpétuité pour actes terroristes, incarcéré en France depuis vingt-huit ans.Daniel Schneidermann a couvert, en tant que journaliste, cette période 1985-1987 d’attentats sanglants. De plus, Chloé Delaume, vivait à cette époque -là le drame personnel qui fonde son oeuvre, l’assassinat de sa mère par son père, le suicide de son père, tout cela sous ses yeux. De ces tragédies et de leur rencontre avec plus de points communs que l’on imagine à première vue, naît ce livre qui est l’occasion pour chacun de se replonger dans ces années sombres et de s’interroger sur soi-même et sur les enjeux de l’époque. Ils se confrontent à leur passé, sans concession.

Livre assez fascinant qui séduit par l’évocation historique et sociale d’une époque mais aussi par les vies singulières des deux protagonistes-écrivains. Si j’avais peur au début qu’ils surfent sur le côté sensationnel ou qu’ils nous entraînent dans un voyeurisme sur l’intimité du couple, j’ai été heureusement captée par l’alternance des voix et surtout par l’écriture percutante de Chloé Delaume.

Publicités

Une réponse "

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s