La Vie brève

Par défaut

la-vie-breve-juan-carlos-onetti-9782070702688Ecrivain urugayen

Juan Carlos Onetti raconte qu’enfermé dans un petit appartement étouffant de Buenos Aires, Juan Maria Brausen, modeste employé d’une agence de publicité, attend le retour de sa femme qui vient de subir une ablation du sein et il guette les faits et gestes de sa voisine La Querca, une prostituée. Braunsen ressent alors le besoin de laisser aller son imagination devant le constat de la médiocrité de sa vie quotidienne et de sa difficulté à communiquer avec les autres. Il s’invente un double, un médecin, un autre double, un souteneur. Son imagination l’amènera à commettre des actes irréparables et tragiques. L’intention d’Onetti est de montrer que la fiction peut tout inventer , elle est autonome , parfois s’affranchit-elle de la tutelle de l’écrivain. Le récit devient la rencontre de plusieurs possibles narratifs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s